L’Ukraine, l’Occident et l’Europe

Gel de l’adhésion à l’OTAN et ouverture immédiate des négociations d’adhésion à l’Union européenne

Auf Deutsch In English In Italiano

Le Taurillon, le 29 décembre 2021

Si, comme nous le dit le Larousse « prévoir » signifie « concevoir quelque chose par la pensée, l’envisager comme possible, et, en particulier, prendre des dispositions en vue de son éventualité », Mark Galeotti se trompe quand il dit que « le Kremlin ne sait probablement pas plus que nous si une invasion est prévue en Ukraine«  1. Si le Président Poutine ne sait pas « si » et « quand » il interviendrait en Ukraine, l’invasion n’en reste pas moins une option à laquelle il pourrait recourir en fonction des circonstances et des nécessités et elle est, à ce titre, minutieusement préparée. Lire la suite

Notes:

  1. “Kremlin Unlikely to Know Any More Than Us if Invasion Is Coming to Ukraine”, Mark Galeotti, The Moscow Times, 23 Novembre 2021

Vladimir Putin is already at war with Europe

Le HuffingtonPost, February 23, 2015, Strade, February 24, 2015, InformNapalm (en), February 27, 2015, InformNapalm (fr), February 27, 2015, EuropeanSotnia, March 10, 2015, InformNapalm (de), March 26, 2015

At the Munich Security Conference at the beginning of February, Sergey Lavrov caused general amusement among the ministers and diplomats present when he declared that the reunification of Germany had happened without a referendum. Unquestionably, the cream of European diplomacy was laughing as much at itself – and could just as easily have cried. A year after Russia invaded and annexed Crimea, more than fifteen months since the beginning of the Euromaidan in Kyiv, and more than fifteen years since Vladimir Putin’s accession to power in Russia, these politicians and diplomats are at a loss to describe what is shaking up the European continent. Lire la suite

Ukraine. Si vis pacem para bellum. (français)

Strade, 17 mars 2014, RTBFInfo, 18 mars 2014, Le HuffingtonPost, 18 mars 2014, Inosmi.ru, 20 mars 2014

Pétris de kantisme, de nombreux Européens se sont convaincus que la guerre était désormais impossible. Chez eux. La Syrie, c’est une autre histoire. Ils se sont trompés. En occupant ce petit morceau d’Europe qu’est la Crimée, Vladimir Poutine a déclaré la guerre. A l’Ukraine. Mais pas seulement. A l’Europe. A la communauté mondiale des démocraties. A la société russe. Qu’il l’ait fait sans déclaration de guerre, avec des soldats sans insignes de reconnaissance, ne fait qu’ajouter à la gravité de l’acte. Lire la suite

L’Ukraine c’est nous !

Strade, 3 février 2014, le HuffingtonPost, 3 février 2014

1. Comme l’a dit l’ancien conseiller de Vaclav Havel, Tomáš Sedláček, ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine est « une révolution majeure sur le continent européen ». Cela concerne tous les Européens. Pas seulement les Ukrainiens.

Lire la suite