« Bruxellois révoltez-vous ! » – Bruxelles, un contre-feu face aux replis identitaires ? (3)

par Alain Maskens 1

Dans cette troisième partie de son essai « Bruxellois Révoltez-vous ! Pour Bruxelles, pour la Belgique, pour l’Europe » 2, Alain Maskens affronte la question bruxelloise dans les contextes belge et européen. Lire la suite

Notes:

  1. médecin et essayiste, l’un des pionniers du « nouveau mouvement bruxellois ».
  2. « Bruxellois révoltez-vous! Pour Bruxelles, pour la Belgique, pour l’Europe », AirEdition (www.dnao.be), février 2014

« Bruxellois révoltez-vous ! » – Institutions bruxelloises : l’ambition impossible (2)

par Alain Maskens 1

Dans cette seconde partie de son essai : « Bruxellois Révoltez-vous ! Pour Bruxelles, pour la Belgique, pour l’Europe » 2, Alain Maskens décortique les maux bruxellois : millefeuille institutionnel, contraintes communautaires, déséquilibre Région/communes, frontières régionales inadéquates, forces politiques mono-communautaires, … Lire la suite

Notes:

  1. médecin et essayiste, l’un des pionniers du « nouveau mouvement bruxellois ».
  2. « Bruxellois révoltez-vous! Pour Bruxelles, pour la Belgique, pour l’Europe », AirEdition (www.dnao.be), février 2014

« Bruxellois révoltez-vous ! » : le potentiel et les défis bruxellois (1)

par Alain Maskens 1

Dans cette première partie de son troisième essai sur le fédéralisme belge et ses conséquences pour Bruxelles : « Bruxellois Révoltez-vous ! Pour Bruxelles, pour la Belgique, pour l’Europe » 2, Alain Maskens analyse les faiblesses et les points de force, les défis et les potentialités de la Région bruxelloise. Lire la suite

Notes:

  1. médecin et essayiste, l’un des pionniers du « nouveau mouvement bruxellois ».
  2. « Bruxellois révoltez-vous! Pour Bruxelles, pour la Belgique, pour l’Europe », AirEdition (www.dnao.be), février 2014

Une 7° réforme de l’Etat pour … la Région bruxelloise

Une 7° réforme de l’Etat pour … la Région bruxelloise

RTBF.be, 27 novembre 2013

En Région bruxelloise, 4 enfants sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté. Soit 6 ou 7 enfants dans certaines communes. Le taux de chômage est de 20 %, celui des jeunes approche les 30 %. Taux qui dépasse les 50 % dans certains quartiers. En Région bruxelloise, un garçon sur quatre quitte l’école sans diplôme de l’enseignement secondaire supérieur. En Région bruxelloise, la seule commune de Bruxelles-ville accueille autant de demandeurs d’asile que la Flandre et la Wallonie réunies … En Région bruxelloise, on assiste à l’exode annuel de quelques 10 000 ménages (souvent à deux revenus) vers la Flandre ou la Wallonie 1. En Région bruxelloise, nous sommes assis sur une bombe sociale à retardement.

Lire la suite

Notes:

  1. « Les classes moyennes disparaissent de Bruxelles », Mathieu Colleyn, La Libre, 12 novembre 2013

De Brusselaars en het Stockholmsyndroom

Wee Brussel ! (1)

RTBF.be, 24 september 2013

Walen, weest meedogenloos voor de “octopus”, het “schrikgedrocht”, de “uitdijende stad”! Onverschrokken Walen, trekt ten strijde tegen de “hypertrofie” en de “buitenmaatse groei van Brussel”. 1 Deze woorden dateren uit 1963 en zijn dus precies vijftig jaar oud. Met een pen als een dolk laat François Perrin geen spaander heel van het toenmalige regeringsproject om de grenzen van de Brusselse agglomeratie een weinig te verleggen. Perrins analyse moet uiteraard worden gesitueerd in een tijdssfeer van nakende revolutie en ‘anti-imperialistische’ strijd. Ze getuigt echter ook van de diepgewortelde, gemeenschapsgebonden logica die aan de federale ‘reformating’ van België voorafging. Ze toont zonder omwegen dat er nooit – toen niet maar ook later niet – een volwaardig debat heeft plaatsgevonden over het statuut en de grenzen van Brussel, het derde Belgische gewest. Lire la suite

Notes:

  1. “A propos des projets linguistiques du gouvernement”, François Perrin, Combat, 13 juni 1963.