Adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne

En italien

Congrès de +Europa : proposition de motion particulière

Les signatures nécessaires à la présentation de la motion ont été recueillies durant le Congrès de fondation de +Europa (Milan 25-27 janvier 2019). Elle sera discutée et mise au vote durant la première réunion de l’Assemblée de +Europa (Rome, 16-17 février 2019). Premiers signataires : Olivier Dupuis, Igor Boni, Massimiliano Di Pasquale

 

Considérant les importantes réformes réalisées durant les quatre dernières années en Ukraine ;

Considérant que de nombreuses réformes doivent encore être réalisées afin de garantir l’enracinement de l’Etat de droit et de la démocratie en Ukraine ;

Considérant l’occupation toujours en cours de la Crimée et d’une partie du Donbass par la Russie et par les milices soutenues et organisées par ce pays ;

Considérant les violations continuelles du cessez-le-feu par la partie russe dans le Donbass et les victimes provoquées par celles-ci ;

Considérant que l’agression russe a provoqué au cours des quatre dernières années plus de 10.000 victimes en Ukraine et plus de 2 millions de réfugiés ;

Considérant l’appel répété des plus hautes autorités de l’Etat ukrainien ainsi que d’une grande partie des forces politiques ukrainiennes en faveur de l’intégration de l’Ukraine dans l’Union européenne et de son adhésion à l’Otan ;

Considérant la gravité sans précédent de l’attaque par l’armée russe de navires ukrainiens dans les eaux internationales du détroit de Kerch et l’enlèvement subséquent de marins ukrainiens et la saisie des navires de la marine ukrainienne ;

Considérant que l’enracinement de l’Etat de droit et de la démocratie en Ukraine peut être ultérieurement favorisé par l’intégration dans l’ordre constitutionnel et législatif ukrainien des normes en vigueur dans l’Union européenne ;

Considérant que l’occupation, directe ou indirecte, d’une partie du territoire géorgien, ukrainien et moldave, le recours à d’importants moyens dits hybride de déstabilisation, l’appui politique et financier à des forces souverainistes et anti-libérales dans l’Union européenne et le soutien indiscriminé à des régimes sanguinaires, en premier lieu desquels le régime syrien, le régime russo-putinien constitue de loin la plus grave menace à la paix et à la sécurité de l’Union et de ses Etats membres ;

Le Congrès de +Europa

– estime que la question de l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne est incontournable et que tout renvoi ultérieur d’une réponse responsable de l’Union à l’Ukraine aurait des conséquences désastreuses non seulement en ce qui concerne l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit en Ukraine, mais également en ce qui concerne la sécurité de l’Ukraine et celle de l’Union et de ses Etats membres ;

– pour ces raisons et conscients de la durée du processus d’adhésion, le Congrès de +Europa demande que le processus d’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne soit ouvert sans ultérieur renvoi ;

– le Congrès de +Europa mandate les organes élus de poursuivre les finalités indiquées dans le dispositif de cette motion et d’en faire un objectif prioritaire de l’initiative politique et électorale, en vue des élections européennes de 2019.

 

Email to someoneShare on Facebook0Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter0share on Tumblr

One thought on “Adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne

  1. Pingback: Proposta di Mozione particolare per l’adesione dell’Ucraina all’Unione europea - L'Européen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *